Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/15/d744316408/htdocs/wp-content/plugins/wp-testing/vendor/flourish/flourish/fDatabase.php on line 1406
Différence entre la dysfonction érectile et l'éjaculation précoce
Ejaculation précoce

Différence entre la dysfonction érectile et l’éjaculation précoce

La dysfonction érectile, ne pas confondre avec l'éjaculation précoce
Avatar
rédigé par Nicolas

L’éjaculation précoce et la dysfonction érectile, aussi connue comme l’impuissance, peuvent toutes deux affecter vos érections et la qualité de vos rapports sexuels.

Même si dans les deux cas il s’agit d’un trouble sexuel chez l’homme, les symptômes sont bien différents.

La dysfonction érectile

La dysfonction érectile ou impuissance se définit par définition comme l’incapacité chez l’homme d’obtenir ou de maintenir une érection suffisante pour lui permettre d’avoir une relation sexuelle satisfaisante.

Il s’agit d’un trouble communément associé au vieillissement puisque selon certaines études il affecte moins de 5 % des hommes dans la quarantaine et jusqu’à 60 % des hommes qui ont plus de 70 ans. Cependant, le vieillissement n’est pas le seul facteur déclencheur puisque des facteurs physiques et physiologiques peuvent rentrer en ligne de compte. De plus, votre mode de vie, la consommation d’alcool, de drogue ou de tabac sont autant de facteurs à risque qui peuvent directement avoir une incidence.

Quels sont les symptômes :

Peut-être avez-vous déjà été confronté à ce trouble de l’érection de manière occasionnel. Dans ce cas, il n’y pas grand chose à faire, ce sont des choses qui arrivent. Le problème, c’est si vous êtes sujet à ce type de dysfonctionnement de manière beaucoup plus régulière.

Pour savoir si vous êtes touché par ce problème, nous allons voir les symptômes qui peuvent se manifester lors d’un problème de dysfonction érectile.

  • Incapacité d’obtenir une érection
  • Érections qui ne sont pas assez fermes pour permettre la pénétration
  • Difficulté de maintenir l’érection après la pénétration
  • Incapacité de maintenir l’érection jusqu’à la fin des rapports sexuels

Si vous rencontrez ces symptômes de manière très fréquente, alors vous êtes peut-être concerné. Cependant, l’avis d’un médecin sera toujours recommandé.

Quelles sont les causes ?

L’érection est un mécanisme compliqué qui fait à la fois intervenir votre cerveau, les vaisseaux sanguins, les hormones… La combinaison de tous ces éléments fait que si l’un d’entre eux ne fonctionne pas bien, cela aura une incidence directe sur votre érection.

Essayons maintenant de voir les causes qui peuvent être à l’origine :

Psychologiques

Cette forme de dysfonction érectile est beaucoup plus répandue chez les hommes de 20 à 40 ans. Elle est souvent lié à l’anxiété, le stress, la rencontre d’un nouveau partenaire sexuel, une nouvelle situation sexuelle, la dépression, etc.

Maladie

Les causes les plus fréquentes de difficultés érectiles sont les lésions des nerfs, des artères, des muscles lisses et des tissus fibreux. Ces lésions sont souvent la conséquence de maladies (diabète, maladie rénale, maladie vasculaire, troubles hormonaux, etc…)

Mode de vie

Certains médicaments courants (antihypertenseurs, antidépresseurs, tranquillisants, suppresseurs de l’appétit) peuvent avoir comme effet indésirable de causer des difficultés érectiles.

Comme vous pouvez le constater, plusieurs raisons peuvent expliquer un problème de dysfonction érectile.

Je veux essayer de prévenir ce trouble de dysfonction érectile, que puis-je faire ?

  • Limitez votre consommation d’alcool ou évitez d’en prendre.
  • Évitez les drogues, comme la marijuana.
  • Faites de l’exercice régulièrement
  • Réduisez votre niveau de stress
  • Dormez suffisamment
  • Demandez de l’aide si vous souffrez d’anxiété ou de dépression
  • Consultez votre médecin régulièrement pour un bilan de santé

Remarque : Vous avez sans doute vu si vous avez fait des recherches sur internet qu’il existe des dizaines de médicaments soi-disant « miracles ». Je ne dis pas que tous les médicaments sont mauvais, par contre, je vous conseille vivement de consulter votre médecin avant la prise d’un médicament quel qu’il soit. Si vous ne connaissez pas la provenance, abstenez-vous ! Un mauvais médicament pourrait vous causer d’autres problèmes donc soyez vigilant. Si vous devez prendre un médicament, ce sera après avoir consulter votre médecin.

Maintenant que nous avons vu dans cette première partie le principe de dysfonction érectile, nous allons essayer de comprendre en quoi l’éjaculation précoce est différente.

L’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce, rapide ou encore prématurée, correspond à la difficulté pour l’homme de contrôler de façon permanente ou récurrente son éjaculation. C’est-à-dire que l’éjaculation survient à la suite de stimulations sexuelles minimes.

Selon certaines études, 1 homme sur 3 est touché par l’éjaculation précoce au cours de sa vie. C’est d’ailleurs le trouble sexuel chez l’homme le plus fréquent devant la dysfonction érectile.

Vous l’aurez sans doute compris, l’âge peut-être un facteur important dans le cas de la dysfonction érectile par contre il en est tout autre dans le cas de l’éjaculation précoce.

On va d’ailleurs définir deux types d’éjaculations précoces :

Primaire (innée) : Elle est quasi systématique depuis le début de votre vie sexuelle.

Secondaire (acquise) : Elle survient après une période de relations sexuelles à éjaculation normale. C’est-à-dire que pendant longtemps vous avez eu des rapports sexuels à durée tout à fait normale.

Les symptômes

Voici les symptômes qui peuvent vous aider à déceler un trouble de l’éjaculation prématurée :

  • L’éjaculation se produit dans les 2 minutes suivant la pénétration, ou même avant la pénétration
  • Incapacité de retarder l’éjaculation après la pénétration
  • Sentiments de détresse, de frustration et d’anxiété avant et après le sexe

La répétition régulière d’épisodes où l’éjaculation survient trop rapidement peut constituer un signe que vous souffrez d’éjaculation précoce. Je vous invite d’ailleurs à passer ce test anonyme qui ne vous prendra que 2 minutes. (Ce test est uniquement à titre informatif et ne remplace en aucun cas l’avis de votre médecin.)

Les causes

Il n’y a pas de cause précise expliquant l’éjaculation précoce. Elle peut se produire pour diverses raisons, et celles-ci peuvent être regroupées en 3 catégories : les facteurs psychologiques, physiques, ou les facteurs liés au mode de vie.

Dans dans la plupart des cas, ce trouble est présent depuis toujours. Mais il arrive aussi qu’il survienne à certains moments de la vie sexuelle.

Les causes psychologiques :

L’éjaculation précoce peut se révéler suite à des expériences précédentes plutôt mauvaises. Du coup, le stress, l’anxiété ou encore le manque d’expérience sont autant de facteurs qui favorisent la précocité. Pour vous aider, vous pouvez apprendre des techniques qui permettent de retarder l’éjaculation précoce.

Les causes physiques :

Des problèmes physiques peuvent aussi provoquer une éjaculation précoce.

Maladies vasculaires, Lésions médullaires, Diabète, Maladies de la prostate, Hypertension, Maladies neurologiques sont autant de facteurs à l’origine d’une éjaculation précoce.

Si vous souffrez d’une maladie, je vous invite à consulter votre médecin et à en parler librement avec lui. Parfois, le problème vient d’un médicament qui favorise l’éjaculation prématurée.

Le mode de vie :

Les facteurs de l’éjaculation précoce liés au style de vie sont évitables et réversibles dès lors que le mode de vie est correctement modifié. C’est en particulier le cas pour la trop grande consommation d’alcool, de drogue ou de nicotine.

Si vous souhaitez en savoir davantage, je vous invite à consulter cet article détaillé qui explique les causes de l’éjaculation précoce.

Conclusion

Vous arrivez à la fin de cet article. Je suis conscient que cela peut faire beaucoup d’informations d’un coup mais j’espère que l’éjaculation précoce et la dysfonction érectile sont maintenant plus clairs pour vous. Comme vous avez pu le voir, ce sont deux troubles sexuels majeurs chez l’homme mais qui sont pourtant bien différents.

Auteur

Avatar

Nicolas

Bonjour et bienvenue sur ce blog !
Je m'appelle Nicolas et je partage avec vous mes informations, techniques et conseils pour vous permettre de reprendre le contrôle sur votre éjaculation.

Laisser un commentaire