Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/15/d744316408/htdocs/wp-content/plugins/wp-testing/vendor/flourish/flourish/fDatabase.php on line 1406
5 erreurs à éviter quand on est éjaculateur précoce
Conseils & Techniques

5 erreurs à éviter quand on est éjaculateur précoce

5 erreurs à éviter quand on est éjaculateur précoce
Avatar
rédigé par Nicolas

Lorsqu’on est éjaculateur précoce, on se met parfois une pression qui devient presque incontrôlable ce qui amène à faire des erreurs qui pourraient être éviter.

L’objectif de cet article est donc de vous présenter 5 de ces erreurs que vous devez garder à l’esprit afin de mieux gérer vos rapports sexuels et donc avoir un meilleur contrôle sur votre éjaculation.

Erreur N°1 : Faire l’impasse sur les préliminaires

Première erreur que l’on fait souvent lorsqu’on est éjaculateur précoce, c’est de faire l’impasse sur ces fameux préliminaires. On en parle beaucoup et à l’arrivée on profite même pas de ce moment où l’on peut donner beaucoup de plaisir à notre partenaire. Pourtant, ces derniers ont l’avantage de faire grimper le désir, de réveiller la libido et donc de pimenter le moment avant le rapport sexuel.

Il y a plusieurs avantages à ne pas négliger les préliminaires. Premièrement, vous prolongez le moment intime. C’est donc le parfait instant pour découvrir les zones érogènes secondaires de votre partenaire. Les zones érogènes “primaires” sont le plus souvent au niveau des régions génitales et procurent un plaisir purement sexuel. Les zones érogènes « secondaires » sont elles souvent oubliées. Elles varient d’une personne à l’autre et vont intensifier le désir. Cela peut-être le lobe de l’oreille, la nuque, le bas du ventre, bref à vous de découvrir celui de votre partenaire. Je trouve d’ailleurs ce moment très excitant de chercher l’endroit qui va faire passer le désir de l’autre personne à un stade complètement différent.

Pour soigner encore plus la mise en scène, vous pouvez aussi adapter l’ambiance. Bien sûr tous les endroits ne vont pas s’y prêter. Cependant il peut être judicieux de baisser les lumières, choisir un certain style de musique, des bougies, bref n’importe quelle idée qui pourrait relaxer et mettre votre partenaire dans les meilleurs conditions.

Vous l’aurez compris, j’accorde une place importante aux préliminaires. Je trouve que c’est un excellent moyen pour chercher et découvrir certaines zones érogènes. Et croyez-moi, même si vous durez moins longtemps, la personne se rappellera d’abord de ce fameux spot que vous lui avait fait découvrir et qu’elle ne soupçonnait pas.

Erreur N°2 : Faire les positions sexuelles les plus excitantes

Voilà aussi une erreur que l’on commet trop souvent lorsqu’on est éjaculateur précoce. En effet, la position est l’un des facteurs les plus important qui va influer sur notre degré d’excitation. La clé est donc d’en choisir une qui ne soit pas trop profonde et qui permet un plus grand contrôle. On profite ainsi des sensations sans qu’elles ne soient trop intenses.

La deuxième astuce est de choisir des positions où l’on peut garder le contrôle. Si dès la première position on laisse notre partenaire mener la danse, on risque de sentir monter l’éjaculation trop vite et de ne rien pouvoir faire pour la retenir. Il faut donc choisir une position sexuelle qui permet de contrôler la profondeur mais aussi le rythme. Ainsi, si l’éjaculation se fait sentir, on peut stopper quelques secondes et ralentir le mouvement. Vous pouvez même vous retirer et reprendre les préliminaires. En plus, on sait où trouver les zones érogènes de son partenaire comme je l’ai expliqué dans la première partie.

J’ai parlé de choisir les positions les moins stimulantes pour finir par les plus stimulantes. Vous vous demandez sûrement de quelles positions je parle. Même si cela peut-être différent chez certaines personnes, on s’accorde à dire que les positions sexuelles comme la petite cuillère ou le lotus sont elles moins stimulantes. La friction est diminué et le rythme également plus lent ce qui les rend moins excitantes. Par contre, la levrette est souvent reconnue comme une des positions les plus stimulantes, en tout cas pour l’homme. Commencer son rapport sexuel avec cette position est donc une mauvaise idée lorsqu’on est éjaculateur précoce.

Erreur N°3 : Ne pensez qu’à son éjaculation

C’est effectivement une erreur mais c’est aussi le plus dur à contrôler. Lorsqu’on est éjaculateur précoce, notre esprit à tendance à se focaliser dessus. On a qu’une seule crainte, c’est que l’éjaculation arrive trop vite et qu’on ne puisse rien faire.

Seulement, ne faire qu’y penser ne la retardera pas et c’est même tout le contraire. Il faut donc essayer de concentrer son esprit au maximum sur le moment présent et sur ce qu’on est en train de faire. Je ne dis pas que c’est facile loin de là. L’éjaculation va forcément arriver à un moment, l’important c’est d’avoir passer un moment agréable avec son partenaire. Et pour cela, on a souvent envie de faire durer le plaisir au moins un minimum de temps et c’est bien normal. L’important est donc de chasser cette idée de notre esprit. Notre but est de passer un moment agréable avec notre partenaire et c’est tout ce qui importe.

Erreur N°4 : Ne pas utiliser un préservatif adapté

Le préservatif masculin reste le mode de contraception le plus utilisé par l’homme. Bien qu’il n’est pas supporté par tout le monde, les chercheurs font beaucoup d’efforts pour le rendre le plus fin possible permettant de garantir les meilleures sensations.

Cependant, ces préservatifs ne sont pas ceux que nous cherchons lorsqu’on est éjaculateur précoce. Bien sûr, nous voulons ressentir de bonnes sensations mais nous voulons avant tout retarder l’éjaculation. Si le préservatif est trop fin et non adapté, nous perdons tout contrôle sur notre éjaculation et il est impossible de retarder le point de non retour.

C’est pour cette raison qu’il faut choisir avec soin le préservatif qui sera adapté aux personnes souffrant d’éjaculation précoce. Pour ma part, j’utilise le Manix Endurance. Il contient une noix de gel à base de benzocaïne (anesthésique local). De plus, sa forme spécifique, resserrée sous le gland, vient exercer une légère pression sur le nerf érecteur. La combinaison de ces deux fonctions fait que c’est un excellent moyen pour ralentir l’éjaculation précoce et augmenter la durée du rapport sexuel.

Si vous ne l’avez jamais essayé, je vous le conseille (Manix Endurance).

Erreur N°5 : Ne pas contrôler sa respiration

Contrôlez votre respiration. Sans cela, vous allez augmenter votre rythme cardiaque trop vite, et serait beaucoup moins en mesure de contrôler votre éjaculation.

Pensez donc à bien inspirer et expirer tout au long du rapport sexuel, préliminaires compris. Vous pouvez également varier les positions quand celles-ci vous demandent trop d’efforts. Vous pouvez aussi varier le rythme, faire des pauses, ce qui vous permettra de reprendre le contrôle sur votre respiration et fera baisser votre degré d’excitation.

En ayant une bonne respiration vous allez vous sentir plus à l’aise, ce qui donnera en plus l’impression que c’est vous qui contrôlez la situation.

Ces petites erreurs vont peut-être vous paraître évidentes mais croyez-moi, beaucoup de personnes avec qui je parle ne font pas toujours attention à ces petits détails.
Il est donc essentiel de les garder dans un coin de votre tête afin d’éviter de les faire à votre tour.

Conclusion

J’espère que vous avez trouvé cet article utile. Bien entendu, certaines de ces erreurs peuvent vous paraître évidentes, pourtant de nombreuses personnes les font encore trop souvent. J’ai donc pensé qu’un article récapitulatif serait le bienvenue pour les garder dans un coin de sa tête.

Si vous souhaitez avoir plus d’informations, je vous invite aussi à lire mon article qui vous présente 6 techniques permettant de retarder votre éjaculation.

Auteur

Avatar

Nicolas

Bonjour et bienvenue sur ce blog !
Je m'appelle Nicolas et je partage avec vous mes informations, techniques et conseils pour vous permettre de reprendre le contrôle sur votre éjaculation.

Laisser un commentaire